Aller au contenu
Accueil » Blog » « Histoire de l’œil » : Résumé du roman de George Bataille

« Histoire de l’œil » : Résumé du roman de George Bataille

Pour certains, « Histoire de l’œil » est l’un de ces livres qui font partie de la littérature mondiale et méritent une place sur le podium des livres modernes qui ont changé la perception artistique et humaniste. Pour d’autres, c’est un texte dont ils ne peuvent lire plus de trois pages sans devoir le fermer et reprendre leur souffle. 

Le christianisme a donné à l’érotisme sa saveur de péché et de légende lorsqu’il a doté la femelle humaine d’une âme.

Simone de Beauvoir

Aux yeux de beaucoup, ce roman compte comme l’une des meilleures représentations des romans érotiques de son époque. Et, par conséquent, comme une référence incontournable pour le genre dans son ensemble.

Alors bien sûr, le livre ne convient pas à tous les publics. Chaque page comporte des scènes et des événements chargés de violence, de sexualité et de brutalité. Des thèmes face auxquels, sans aucun doute, il faudra être mentalement préparé. Malgré cela, l’œuvre est devenue un puissant objet d’étude pour les spécialistes de diverses branches des sciences humaines. En laissant de côté la composante purement sexuelle, Bataille nous propose un mode d’expression novateur et résolument transgressif.

 

Résumé et analyse de « Histoire de l’œil »

« Histoire de l’œil » est un roman qui, de nos jours, n’est pas si couramment étudié. Malgré la contribution de George Bataille aux classiques de la littérature française (poésie et nombreux essais), l’ouvrage a été quelque peu déclassé, en partie à cause de son contenu et aussi de son époque.

L’histoire s’ouvre soudainement sur la relation passionnée et intense que le narrateur et le protagoniste anonyme entretient avec une jeune adolescente nommée Simona. Tous deux affichent un appétit sexuel colossal et enchaînent les moments de débauche et les pratiques scandaleuses impliquant la masturbation, l’ondinisme et autres interactions.

Un jour, en plein rapport intime au milieu d’un champ, ils rencontrent la jeune Marcela en pleine crise psychotique qui se joint rapidement à leurs orgies avec un mélange de regret et d’excitation. Mais les relations entre les personnages deviennent de plus en plus brutales, à tel point que Marcela finit par se suicider.

Loin de ressentir de la culpabilité ou de la tristesse, les deux protagonistes intensifient leurs actes sexuels en augmentant progressivement leur violence. Au milieu de ce maelström, ils rencontrent un jeune étranger qui demande à participer en tant que spectateur. Simona et le narrateur acceptent et partent avec lui en Espagne.

Le trio enchaînera alors de nouveaux actes de débauche. Simona par exemple dévorera les testicules d’un taureau avec un spectacle. Ou bien, à l’intérieur d’une église, les personnages auront des rapports sexuels avec un prêtre qu’ils finiront par tuer. Le livre se referme sur la fuite par la mer des trois protagonistes.

 

Style et contexte historique

À la lumière d’aujourd’hui, « Histoire de l’œil » est un livre chargé d’une violence injustifiée et d’une série de pratiques sexuelles très éloignées de ce que l’on entendrait actuellement par « roman érotique ». Le contexte sera essentiel ici pour tout comprendre.

George Bataille a publié pour la première fois ce roman en 1928, à une époque où l’Europe était plongée dans les prolifiques années 1920. Des années pleines de mouvements d’avant-garde culturels et artistiques. En Espagne, des auteurs tels que Federico García Lorca écrivaient des chefs-d’œuvre tels que « La Maison de Bernarda Alba ». Et Picasso peignait sa Série bleue.

Lire aussi :  Résumé du roman "Le jouet perdu" de Irene de Santos

Dans un tel contexte, la littérature expérimentale et le surréalisme étaient à l’ordre du jour. C’est à cette époque que Bataille eut l’envie voir jusqu’où un roman érotique pouvait être porté, en suivant les Tendances dadaïstes et nihilistes de l’époque. Pour l’auteur, Freud et Nietzsche constituaient deux principaux points de référence et l’idée émergea d’écrire un court roman érotique qui pourrait mettre en mots leur pensée nihiliste et transgressive. Comme des artistes tels que Kubrick le feront des années plus tard avec « Orange Mécanique ».

 

Personnages de « Histoire de l’œil »

Le roman, qui ne fait pas plus de 150 pages, met en scène quatre personnages principaux.

  • Le narrateur. Il est chargé de générer l’action et d’établir le flux de pensée et de conscience avec le lecteur. Malgré cela, il est difficile d’éprouver de l’empathie pour lui, car il n’y a pas de développement ou de description de ses caractéristiques ni de ses émotions. Il agit automatiquement, poussé par des instincts de base.
  • Simona. Elle est la partenaire sexuelle du narrateur. Elle symbolise la féminité, mais aussi l’approche dadaïste, étant un personnage sans filtre et allant à l’encontre de toute morale. Elle a un grand poids sexuel et c’est elle qui provoque les scènes les plus scandaleuses et dérangeantes. Simona représente l’essence du livre à travers le corps, le jeu et le sang.
  • Marcela. Ce personnage pourrait être considéré comme le point de basculement entre la réalité et la fiction, car elle oscille deux émotions fortes : s’abandonner à ses désirs les plus sombres et le profond regret qui en découle. De plus, de par ses aspects psychotiques, elle illustre parfaitement l’aspect surréaliste du roman.
  • Sir Edmond. Il est l’étranger qui ne fait que regarder la scène avec perplexité. Loin d’être fétichiste, il symbolise le lecteur lui-même en étant un témoin passif de tous les malheurs qui se produisent à chaque page du texte.

 

Quel lecteur pour « Histoire de l’œil » ?

Comme mentionné plus haut, « Histoire de l’œil » n’est pas un livre adapté à tous les publics. En particulier aux plus jeunes ou aux adolescents. Même un lecteur adulte devrait être mis en garde quant à la lecture qu’il s’apprêterait à entamer.

Le type de lecteur idéal peut alors se partager entre deux profils. Les adeptes des romans érotiques d’une part, qui voudraient ajouter un classique du genre à leur bibliothèque. D’autre part, les chercheurs en sciences humaines qui souhaiteraient en apprendre un peu plus sur les tendances narratives des années 1920.

 

A propos de l’auteur : George Bataille

George Bataille est l’une des figures littéraires françaises les plus importantes des années 1920. Et, bien que nous entrions dans son roman polémique « Histoire de l’œil, il était certainement célèbre pour ses nombreux essais sur la philosophie et sa poésie. Il a vécu toute la période d’avant-garde entouré des plus grands représentants des sciences humaines. Mais outre ses propositions esthétiques, il a apporté avec lui des préoccupations liées à son contexte de vie et à sa vision du moi.

Lire aussi :  "El Buscón" de Francisco de Quevedo - Résumé

L’auteur est issu d’une famille très modeste. Son père souffrait d’alcoolisme et de la syphilis. Durant sa jeunesse, Bataille a essayé de prendre l’habit et de devenir prêtre. L’idée ne fut que de courte durée et il finit par renoncer à toute croyance admettant plus tard que pour lui, les vraies églises étaient les bordels de Paris. D’où son vif intérêt à pouvoir élaborer un texte érotique qui s’adapterait aux tendances et aux pensées de l’époque.

Avec « Histoire de l’œil », Bataille a voulu mettre en pratique tout ce qu’il a recueilli de la philosophie, de l’art et de la littérature de l’époque pour créer une pièce audacieuse et, surtout, transgressive. Qui chercherait à mettre le lecteur mal à l’aise. Et à le mettre au défi de voir jusqu’où il est prêt à aller.

 

Pourquoi lire « Histoire de l’œil » ?

Sans doute lire « Histoire de l’œil » est une expérience à laquelle vous devrez être mentalement préparé. Ce n’est pas un livre que vous trouverez dans la maison et que vous commencerez à lire par hasard. Et si vous le faisiez, vous vous exposeriez probablement au risque d’arrêter inconfortablement votre lecture après les cinq premières pages.

Malgré tout, s’il a attiré votre attention ou si vous souhaitez connaître l’œuvre de l’écrivain français depuis un certain temps, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est une lecture intéressante. Un livre qui, loin des critiques et du scandale social provoqué, est une expérience tant artistique qu’anthropologique sur l’existence de l’être humain. Les humains ont tendance à rougir devant bien des mots et situations. Mais la vérité, c’est que la sexualité a été universelle dans notre histoire. Déjà dans les villas romaines, des orgies et des bacchanales avaient lieu.

Pour toutes ces raisons, se confronter à ce livre avec un esprit ouvert et avec un intérêt littéraire évident peut être, en plus d’être dérangeant, une façon de comprendre les courants dadaïstes et nihilistes d’il y a un siècle.

 

Que nous apporte la lecture de « Histoire de l’œil » ?

De nombreux auteurs se sont posés la question de savoir quel genre d’écrivain ils étaient et, par la même occasion, de nombreuses personnes en sont venues à se demander quel genre de lecteur elles étaient à leur tour. Au sein de la littérature, il existe un nombre infini de genres, de sous-genres et de variantes pour répondre aux goûts et aux besoins. Et bien sûr, la sexualité a aussi sa place.

« Histoire de l’œil » ne contribue pas seulement à un chef-d’œuvre de la la littérature érotique universelle. Il ne s’agit pas seulement d’une littérature érotique, mais aussi d’un étalage philosophique et moral pour tous. La recherche de l’existentialisme ou la mise en œuvre de théories et de pensées philosophiques sont quelques-unes des grandes contributions de l’auteur.

La littérature et l’art fournissent des outils qui nous permettent de simuler des réalités qui, ramenées à la vie, seraient complètement répudiées, dénoncées et condamnées. Dans ce sens « Histoire de l’œil » réussit à fournir le point de transgression qui était prévu.

Lire aussi :  "L'adieu aux abeilles": Résumé de la 9ème partie d'Outlander

 

« Histoire de l’œil », une icône de la littérature érotique

Aujourd’hui encore, le sexe est un sujet tabou dans bon nombre de sociétés. Nous ne cessons pourtant de la voir au quotidien dans des chansons ou du contenu virtuel. Le roman érotique est de ces genres que l’on consomme en secret, en masquant la couverture et en évitant de lire dans le métro.

L’érotisme sans transgression n’existe pas. Tous deux restent immobiles, allongés sur le sol, comme recouverts d’un manteau de tendresse. Ils se regardent avec amour mais sans excitation.

Dalmiro Sáenz

Cependant, ce genre doit être compris comme tout autre genre et comme une contribution à la culture générale

Il est clair qu’il ne s’agit pas là d’histoire pour enfants, mais si vous cherchez une lecture révolutionnaire et scandaleuse qui ne vous laissera pas indifférent, ce texte culte français pourrait être un bon choix. Avec un prologue écrit par Vargas Llosa, impossible de ne pas se laisser convaincre !

A propos de l’auteur
Lauriane

En tant que spécialiste de la littérature Européenne, j'ai toujours été intéressée par les différentes façons dont les écrivains de différentes cultures abordent leur travail. Je suis née en France, et mes parents étaient tous deux enseignants. J'ai grandi dans un foyer rempli de livres, et mon amour pour la littérature s'est développé très tôt.

J'ai étudié l'anglais à l'université et, une fois diplômée, j'ai déménagé à Londres pour poursuivre ma passion pour l'écriture. Je vis maintenant Nice depuis plus de dix ans, et mon travail a été publié au sein de plusieurs sites Web, magazines et revues spécialisées.

J'ai bien évidemment étudié en profondeur tous les classiques de la littérature espagnole, française, anglaise. Mais ce que j'aime vraiment, c'est explorer le travail d'écrivains contemporains issus de cultures et de milieux différents. À mon avis, il n'y a pas une seule "bonne" façon d'écrire de la littérature. Chaque écrivain a sa propre voix unique, et c'est cette diversité qui rend la littérature si intéressante.

Je crois que chaque personne a une histoire à raconter, et c'est pourquoi je pense qu'il est important d'en parler. C'est ainsi que je m'intéresse particulièrement à la manière dont ils sont influencés par leur milieu culturel. Je crois que la littérature peut être un outil puissant pour comprendre le monde qui nous entoure, et je m'efforce d'apporter cette compréhension à mes lecteurs.

Je suis toujours à la recherche d'écrivains nouveaux et passionnants à lire, et j'espère que mes articles et résumés de livres vous feront découvrir quelques-uns des meilleurs ouvrages contemporains du monde entier. Merci de vous joindre à moi dans ce voyage littéraire !