Aller au contenu
Accueil » Blog » Résumé du livre « Le Médecin d’Ispahan » de Noah Gordon

Résumé du livre « Le Médecin d’Ispahan » de Noah Gordon

Le Médecin d’Ispahan est l’un des livres les plus vendus de ce siècle. Écrit en 1986 par Noah Gordon et publié par l’éditeur Simon and Schuster, il est le premier volet d’une trilogie.

Le désir de Rob Cole de devenir médecin va l’amener à changer d’identité et à en construire une lui-même. Découvrez comment en lisant notre résumé !

Résumé du livre Le Médecin d’Ispahan par Noah Gordon

Rob Cole, un Anglais, était très jeune lorsqu’il est devenu orphelin et a été séparé de ses frères et sœurs. C’est la personne qui l’a recueilli, un chirurgien, qui a éveillé en lui un intérêt pour la médecine. Cet intérêt s’est transformé en vocation et l’a conduit à étudier dans la meilleure école de Perse. Cela impliquait une difficulté supplémentaire (en plus de la distance), à savoir que seuls les étudiants musulmans ou juifs étaient acceptés dans cette école.

La détermination de Rob est telle qu’il décide de changer d’identité et de se faire passer pour un juif. C’est ainsi qu’il entame un voyage de Londres à la Perse, où il s’initie à la langue et à la culture persanes. En chemin, il rencontre Mary, son premier amour, dont il devra se séparer pour poursuivre son voyage.

L’arrivée en Perse n’est pas facile. Il n’a pas d’argent pour aller à l’école. Heureusement, il obtient du Sah (le roi de Perse) une audience et celui-ci le considère bientôt comme un ami. C’est ainsi que Rob obtient l’argent pour pouvoir étudier la médecine.

Lorsqu’il termine ses études en tant que premier de la classe et favori du professeur, Rob est affecté en Inde pour soigner les victimes perses de la guerre et des épidémies. Pendant son séjour, il retrouve Mary, avec qui il retourne en Perse et fonde une famille. Leur union doit cependant rester secrète, car il est censé être juif et ne peut s’unir à une chrétienne comme Mary.

La guerre contre l’Inde vient compliquer les choses dans le royaume perse. Rob et Mary, accompagnés de leurs deux fils, décident donc de retourner en Angleterre. Mais rien n’est facile. Rob devient un médecin respecté, mais ses connaissances précises et étendues font des envieux parmi les autres médecins, qui ne savent ni où ni comment il a tout appris. Le secret est découvert lorsqu’un marchand de laine rencontré par Rob en Perse déclare qu’il s’est fait passer pour un juif.

Le fait d’usurper une autre identité et de renoncer ainsi au christianisme est perçu comme une infidélité à la religion. Rob doit être jugé. Dans le tribunal, Rob distingue l’un de ses jeunes frères. Celui-ci ne veut rien savoir de lui car il ne voit en lui qu’un infidèle.

En pleine crise d’identité, ne sachant plus où est sa place, Rob parvient à s’enfuir en Écosse, d’où Mary est originaire. Là, la famille s’installe dans un village agricole isolé où notre protagoniste peut pratiquer la médecine en toute sécurité.

 

Résumé chapitre par chapitre du livre Le Médecin d’Ispahan par Noah Gordon

Le Médecin d’Ispahan de Noah Gordon est un long roman historique qui se divise en soixante-dix chapitres, eux-mêmes divisés en sept parties. Afin de comprendre en détail le déroulement de l’intrigue, nous avons préparé un résumé de chacune de ces parties.

Que se passe-t-il dans la première partie ?

La première partie du livre Le Médecin d’Ispahan nous raconte l’enfance du personnage principal : Rob Cole. Chronologiquement, elle se déroule en l’an 1020.

Rob est l’aîné d’une nombreuse fratrie, tous fils d’un charpentier londonien et de sa femme. Mais il y a une chose qui rend Rob différent. C’est sa capacité à sentir quand quelqu’un est sur le point de mourir.

Leurs parents meurent et les enfants sont séparés. Ceux-ci, ainsi que la maison dans laquelle ils vivaient, sont distribués aux voisins et aux amis de la famille.

Rob atterrit chez Barber, un chirurgien. Un personnage étrange qui apprend à Rob tous ses métiers. Il parcourt l’Angleterre avec un spectacle où il raconte des histoires et jongle. Notre protagoniste apprend ainsi que son nouveau tuteur ne connaît pas grand-chose à la médecine. Il a simplement l’habitude de faire des cures et de vendre un médicament qui, promet-il, peut mettre fin à n’importe quelle maladie.

Au cours de sa vie nomade avec Barber, Rob garde l’espoir de retrouver ses frères. Mais cela n’arrive jamais.

Barber finit par mourir, et Rob hérite de son entreprise itinérante. Très vite, il rencontre un juif nommé Benjamin Merlin qui lui parle des écoles de médecine musulmanes. Dans ces centres arabes (appelés Madrasahs), les élèves apprennent tout ce qu’il y a à savoir sur la médecine. Il y en a notamment dans la lointaine Perse. Cela attire l’attention de Rob, mais il se heurte à deux problèmes. D’une part, ces écoles n’admettent pas d’étudiants chrétiens (en plus d’être éloignées). D’autre part, même s’il parvenait à être admis, il ne pourrait pas exercer dans les pays chrétiens, car ceux-ci n’admettent pas la médecine « païenne ».

Lire aussi :  "L'adieu aux abeilles": Résumé de la 9ème partie d'Outlander

Alors Rob prend une décision : il se fera passer pour un juif pour aller étudier en Perse et se former auprès d’un des meilleurs médecins : Avicenne (Ibn Sina). Pour ce faire, il devra traverser toute l’Europe, ce qui comporte de grands dangers, l’antisémitisme s’étant répandu de façon violente et brutale.

Que se passe-t-il dans la deuxième partie ?

Rob voyage de Londres à l’Europe de l’Est en conservant sa véritable identité. Mais lorsqu’il arrive à Constantinople, il prend le nom de Jesse Ben Benjamin et prend l’apparence d’un juif pour se joindre à un convoi de marchands. Avec eux, il poursuit son voyage tout en apprenant les coutumes et la langue persane.

Au cours de son voyage, Rob rencontre une jeune femme, Mary Cullen, avec laquelle il entame une relation. Mary, accompagnée de son père, est en route pour la Turquie afin d’obtenir de meilleurs moutons. Lorsque sa maîtresse, encouragée par son père, demande à Rob de l’épouser, ce dernier refuse sous prétexte qu’il doit se concentrer sur ses études. La famille Cullen quitte le convoi et Rob poursuit sa route.

Que se passe-t-il dans la troisième partie ?

Notre protagoniste arrive dans la ville d’Ispahan où se trouve l’école où il veut étudier. Malheureusement, sa candidature n’est pas acceptée car il n’a pas d’argent pour payer les frais de scolarité et qu’il n’est pas fils de médecin. Il tente de convaincre l’administrateur de lui donner une chance, mais il est battu et jeté en prison.

À sa sortie, la ville inhospitalière l’accueille avec encore plus de violence. Rob tente d’y survivre du mieux qu’il peut (avec peu d’argent), tout en gardant l’espoir d’étudier.

Que se passe-t-il dans la quatrième partie ?

La chance sourit à Rob lorsqu’il demande une audience avec le Sah (le roi perse). Le roi finit par accepter de le rencontrer. Pour une raison ou une autre, il a pitié de sa situation. Il lui donne une dot en argent pour qu’il puisse étudier la médecine. De plus, ce don lui permet de vivre tranquillement en ville, puisqu’il lui octroie un certificat (Calaat), avec lequel il peut avoir accès à une maison, des vêtements et un cheval.

Lorsqu’il redemande à rejoindre l’école, on l’accepte. C’est ainsi que commence l’aventure de Rob en tant qu’étudiant juif.

Ses études ne sont pas faciles. En plus de la médecine, il doit apprendre la philosophie, le droit et le Coran qu’il doit pouvoir réciter par cœur. N’étant pas musulman et n’ayant jamais reçu d’éducation formelle, il est très désavantagé par rapport à ses pairs, qui étudient ces matières depuis l’enfance.

Il réside dans le quartier juif, qui est encore une source de discrimination. Malgré les difficultés, ses efforts et sa détermination portent leurs fruits, puisqu’il devient rapidement le meilleur de sa classe et le favori du maître Avicenne. Ce dernier, émerveillé par ses capacités, devient son mentor et lui enseigne tout ce qu’il sait.

Que se passe-t-il dans la cinquième partie ?

À la fin de ses études, Rob doit effectuer un stage. Sa destination est l’une des villes les plus éloignées de Perse, où une épidémie et une guerre ont mis toute la population à genoux. Il y découvre ce qui est aujourd’hui l’Inde (qui luttait alors pour gagner du terrain sur la Perse), un endroit rempli d’animaux et d’épices, qui émerveille Rob.

À un moment de son séjour, Rob tombe lui-même malade, mais ce sont ses connaissances médicales qui le sauvent.

En Inde, il retrouve Mary, qui lui avoue qu’elle vient de perdre son père et qu’elle ne sait pas où aller. Les sentiments des jeunes gens sont toujours vivants. Ils décident donc de reprendre leur relation et de se marier en secret et sans cérémonie, car Mary est chrétienne et Rob, au vu et au su de tous, est juif.

Le couple s’installe à Ispahan, où l’interdiction et le rejet de Mary par la société arabe ne les empêchent pas d’avoir un enfant. Le bébé naît alors que Rob, médecin militaire, se trouve en Inde. Malheureusement, il assiste à la mort de son ami Mirdin, qui avait aidé Rob et Mary à garder leur mariage secret.

Lire aussi :  "Quand le cœur pleure" : Résumé et analyse

Que se passe-t-il dans la sixième partie ?

Lorsqu’il retourne à Ispahan, Rob est devient enseignant.

Le Sah, qui a toujours pris soin de Rob et le considère comme un ami, n’hésite pas à contraindre sa femme, Mary, à avoir des relations sexuelles avec lui. Peu après avoir été violée, Mary annonce une deuxième grossesse à Rob, qui découvre ainsi ce qui s’est passé et se demande si ce second enfant sera le sien ou celui du Sah.

Toujours médecin, Rob est chargé d’autopsier des cadavres afin d’enquêter sur une nouvelle maladie. Il prend là un grand risque, car ni la religion juive ni la religion musulmane n’autorisent les autopsies. Cependant, il sait qu’il peut ainsi trouver une solution et sauver de nombreuses personnes. Afin d’approfondir ses études, il décide de faire des dessins anatomiques, ce qui est également interdit par l’Islam. C’est ainsi que Rob parvient à découvrir l’appendicite.

Avecina meurt d’un cancer, laissant Rob de nouveau orphelin. D’autre part, Isfahan est attaquée et détruite par la guerre, qui renverse également le Sah. Voyant la situation, Rob et Mary décident de retourner en Angleterre avec leurs deux enfants.

Que se passe-t-il dans la septième partie ?

Arrivé à Londres, Rob retrouve son identité chrétienne et commence à exercer son métier de médecin, sans expliquer où ni comment il l’a appris. Son bon travail suscite l’envie des autres médecins.

Malheureusement, Rob rencontre un marchand qu’il avait déjà vu lors de son séjour en Perse. Cet homme déclare que Rob était juif, et le protagoniste est accusé d’usurpation d’identité. Il doit être jugé.

Lorsque Rob se rend au tribunal ecclésiastique qui doit le juger, il découvre qu’un de ses jeunes frères, qu’il avait perdu de vue depuis des années, est membre du tribunal. Cependant, il fait comme s’il ne le connaissait pas et dit clairement qu’il ne veut pas être associé à lui. Il le traitera comme ce qu’il est : un infidèle au christianisme.

Rob, ne pouvant se défendre d’aucune manière, s’enfuit avec sa famille en Écosse. Ils s’installent dans le village de campagne où Mary est née et a vécu. Dans cet endroit isolé, notre protagoniste devient enfin le médecin qu’il a toujours rêvé d’être.

 

Analyse du livre Le Médecin d’Ispahan par Noah Gordon

l’histoire du livre Le Médecin d’Ispahan est celle d’un homme que rien ne retient. Grâce à ses efforts et à sa détermination, Rob parvient à réaliser son rêve de devenir médecin, même lorsque tout est contre lui.

En l’analysant de plus près, nous nous rendons compte que le titre Le Médecin d’Ispahan est finalement le seul terme qui finit par définir Rob. Au fil du roman, le reste de ses identités, fils, frère, jongleur, chrétien, juif, apprenti, étudiant, sont éliminées et il finit par se retrouver sans patrie. La Perse ne l’a jamais été, même s’il a prétendu en faire partie. Et en Angleterre on veut le juger pour avoir renoncé à ses origines et à sa religion. La seule chose qui subsiste dans pratiquement tout le roman est son désir d’être médecin. C’est pourquoi le titre est si important.

Le Médecin d’Ispahan n’est donc pas seulement l’histoire d’une victoire, mais aussi d’une définition de soi. D’une manière similaire, bien que moins philosophique, à celle de L’Alchimiste de Paulo Coelho, ce roman de Noah Gordon nous fait découvrir l’histoire d’un self-made man. C’est Rob qui prend les décisions qui l’amènent à réaliser son rêve, même s’il rencontre des complications et que son identité doit changer. En fin de compte, il n’est personne d’autre qu’une version très authentique de lui-même, le résultat d’un voyage et d’un processus d’apprentissage.

À qui s’adresse Le Médecin d’Ispahan de Noah Gordon ?

Bien entendu, si vous appréciez les œuvres littéraires se déroulant dans le contexte d’époques passées, telles que Le Capitaine Alatriste d’Arturo Pérez-Reverte, Le Médecin d’Ispahan deviendra rapidement l’un de vos classiques préférés.

Tout d’abord, c’est un roman qui ne vieillit pas, ou très bien. Par exemple, bien qu’il ait été publié en 1986, il a fait l’objet d’un film en 2013, qui a été très bien accueilli et a de nouveau stimulé les ventes dans les librairies du monde entier. À l’heure actuelle, on estime qu’il s’est vendu à quelque 10 millions d’exemplaires. Ce résultat est surprenant, car Noah Gordon n’était initialement pas considéré comme ayant réussi à écrire une histoire à succès (les ventes étaient faibles en 1986).

Lire aussi :  Toutes ces choses que je te dirai demain : Résumé du livre d'Elisabet Benavent

Si le roman continue à toucher autant de lecteurs, c’est parce qu’il est devenu une inspiration. Rob Cole est un personnage de fiction qui prouve que les rêves peuvent être réalisés grâce à un travail acharné.

Bien sûr, il est aussi intéressant de lire ce qu’était la médecine dans l’Antiquité. Ou plutôt, ce à quoi ressemblait la médecine, car le livre reflète très bien les différences entre les sciences des différentes cultures (musulmane, juive et chrétienne).

 

Questions sur Le Médecin d’Ispahan par Noah Gordon

Voici les réponses aux questions les plus courantes.

Le Médecin d’Ispahan est un livre de 800 pages.

A propos de l’auteur
Lauriane

En tant que spécialiste de la littérature Européenne, j'ai toujours été intéressée par les différentes façons dont les écrivains de différentes cultures abordent leur travail. Je suis née en France, et mes parents étaient tous deux enseignants. J'ai grandi dans un foyer rempli de livres, et mon amour pour la littérature s'est développé très tôt.

J'ai étudié l'anglais à l'université et, une fois diplômée, j'ai déménagé à Londres pour poursuivre ma passion pour l'écriture. Je vis maintenant Nice depuis plus de dix ans, et mon travail a été publié au sein de plusieurs sites Web, magazines et revues spécialisées.

J'ai bien évidemment étudié en profondeur tous les classiques de la littérature espagnole, française, anglaise. Mais ce que j'aime vraiment, c'est explorer le travail d'écrivains contemporains issus de cultures et de milieux différents. À mon avis, il n'y a pas une seule "bonne" façon d'écrire de la littérature. Chaque écrivain a sa propre voix unique, et c'est cette diversité qui rend la littérature si intéressante.

Je crois que chaque personne a une histoire à raconter, et c'est pourquoi je pense qu'il est important d'en parler. C'est ainsi que je m'intéresse particulièrement à la manière dont ils sont influencés par leur milieu culturel. Je crois que la littérature peut être un outil puissant pour comprendre le monde qui nous entoure, et je m'efforce d'apporter cette compréhension à mes lecteurs.

Je suis toujours à la recherche d'écrivains nouveaux et passionnants à lire, et j'espère que mes articles et résumés de livres vous feront découvrir quelques-uns des meilleurs ouvrages contemporains du monde entier. Merci de vous joindre à moi dans ce voyage littéraire !