Aller au contenu
Accueil » Blog » « Frankenstein » : Résumé et analyse du roman de Mary Shelley

« Frankenstein » : Résumé et analyse du roman de Mary Shelley

Plus de 200 ans se sont écoulés depuis la publication du roman « Frankenstein« . Impossible cependant d’oublier ce personnage emblématique qui a marqué un avant et un après dans la littérature d’amour et d’horreur. À travers une narration soignée et pleine de ressources littéraires, l’auteure nous raconte l’histoire d’un monstre et de son créateur. Et toute l’histoire qui en découle, en défiant les limites de la nature.

J’étais bon et aimant ; la souffrance m’a avili. Accordez-moi le bonheur, et je redeviendrai vertueux.

Frankenstein.

Malgré sa grande importance, il est néanmoins possible aujourd’hui d’avoir une vision déformée du roman en raison du grand nombre de versions, réinterprétations, films, séries et variations ayant été réalisés. C’est pourquoi nous vous proposons ci-dessous une analyse, un résumé détaillé et un questions-réponses afin de comprendre l’intégrité de ce repère littéraire.

 

« Frankenstein » : Résumé général

L’histoire de « Frankenstein » commence par une structure circulaire dans laquelle le narrateur est un personnage externe nommé Robert Walton. Celui-ci nous raconte sa rencontre avec un médecin nommé Victor Frankenstein. Tous deux sont échoués au milieu de l’Arctique, et Victor commence à lui raconter comment il en est arrivé là.

Tout commence de nombreuses années auparavant lorsque le docteur, poussé par son obsession pour la science, en vient à découvrir comment donner une âme à la matière. Partant de là, il entreprend de créer un être à partir de cadavres. Et c’est un succès ! Mais le médecin ne parvient jamais à nommer sa créature et, révulsé par son apparence, il tombe malade et abandonne sa création.

Alors qu’il se rend à Genève dans l’intention d’épouser sa belle-cousine, des cas étranges et des crimes se produisent autour de lui. Il s’avère que c’est le monstre qui le cherche. Victor réalise alors l’étendue de sa solitude, et accepte de créer un compagnon pour lui tenir compagnie. 

Mais, au dernier moment, il change d’avis et suscite la colère du monstre qui finit par tuer sa fiancée. C’est ici que nous revenons au présent. Victor est venu en l’Arctique à la recherche du monstre pour le tuer mais, victime d’un accident sur la glace, il finit par mourir de froid sans se venger. Peu de temps après, c’est la créature elle-même qui vient à sa rencontre. Le voyant mort, elle se sent soudain complètement seule au monde et finit par se suicider.

 

 

« Frankenstein » : Résumé détaillé

Avec un total de 24 chapitres, « Frankenstein » est l’un des livres les plus versionnés et étudiés de son époque et de son genre. Malgré cela, sa narration épistolaire et ses nombreuses intrigues secondaires ont donné envie à de nombreuses personnes de connaître un peu plus en profondeur le texte du Mary Shelley.

C’est pourquoi, dans cette nouvelle section, nous allons résumer les parties les plus détaillées des chapitres de « Frankenstein« , afin de plonger un peu plus avant dans l’intrigue.

Au milieu de l’Arctique

Le roman commence au milieu de l’Arctique, lorsque Robert Walton et le docteur Victor Frankenstein se rencontrent alors que leur navire s’échoue au milieu de la glace. Robert Walton envoie des lettres à sa sœur en lui partageant le récit de Victor, et la manière dont il s’est retrouvé dans un tel endroit.

L’obsession de Victor Frankenstein

Nous découvrons très tôt, grâce à un saut dans le temps, la grande obsession que Victor nourrit pour la science et la chimie. La philosophie de la nature selon lui. Sa famille l’a toujours encouragé à rechercher et à développer son talent. Alors, après s’être entraîné et avoir étudié, il découvre qu’il est capable de donner vie et âme à la chair. Croyant par là avoir découvert le secret de la vie.

Et la suite ne se fait  pas attendre. Il assemble diverses parties de cadavres et finit par créer un monstre. Cependant, lorsqu’il réalise que ce qu’il a fait est une aberration, il le regrette et plonge dans une maladie étrange. Peu soucieux des conséquences, il abandonne le monstre à son sort.

Lire aussi :  Résumé du livre "1984" de George Orwell

Quelque temps plus tard, après s’être remis de sa maladie, Victor se rend à Genève afin de demander en mariage sa belle-cousine, dont il a toujours été amoureux. Dès son arrivée cependant, il apprend que des crimes étranges ont lieu, et des situations pour lesquelles il n’y a pas de coupable évident.

Un jour, enfin, tandis qu’il voit une énorme silhouette s’approcher de lui, il découvre qu’il s’agit da créature. Celle-ci l’a cherché et l’a suivi, à la recherche d’explications.

La vraie rencontre

Lorsque Victor et sa créature se retrouvent, cette dernière lui raconte tout ce qu’il s’est passé depuis son éveil à la vie. Désorientée et ne sachant pas où aller, elle a trouvé refuge dans un village, dans la maison d’une famille auprès de laquelle elle a appris à distance à écrire et parler. Un long moment s’est écoulé avant qu’elle ne ressente le besoin de se socialiser. Cependant, lorsqu’elle ose enfin se présenter à la famille, celle-ci est effrayée par son apparence et la fait fuir. Seul au monde, le monstre s’est tourné vers Victor pour trouver du réconfort.

La création d’un compagnon

Le monstre, triste, solitaire et conscient de son incapacité à s’intégrer à la société, demande à Victor de lui créer un compagnon comme lui, pour qu’il n’ait pas à être seul. Après mûre réflexion, Victor accepte et se met au travail pour façonner un monstre féminin. En parallèle, il demande à sa cousine de l’épouser et les préparatifs commencent.

Victor rompt la promesse

Alors qu’il a tout préparé et qu’il s’apprête à donner vie à la compagne du monstre, une pensée de culpabilité traverse Victor qui revient sur sa décision. Lorsque le monstre le comprend, il se sent terriblement trahi et jure de se venger.

Pour ce faire, il va trouver celle que Victor aime le plus : sa fiancée. Mû par un mauvais pressentiment, notre protagoniste lui rend visite et la trouve morte. Il en est complètement dévasté.

La poursuite se termine en tragédie

A partir de ce moment, Victor jure de retrouver le monstre et de le tuer pour se venger. C’est ici que nous revenons au présent et que l’on comprend pourquoi Victor s’est échoué dans l’Arctique sur son bateau.

Il n’avait pas prévu de rester coincé au milieu de la glace durant tant de jours. Sa mauvaise santé et son désarroi aidant, Victor meurt de froid sans avoir pu retrouver son monstre.

Le cercle se referme

Robert Walton veille à raconter toute l’histoire de Victor à travers des lettres à sa sœur. C’est alors que le monstre de Frankenstein apparaît, et découvre le corps sans vie de son créateur. Malgré sa haine et son ressentiment, en le voyant, il réalise qu’il est seul au monde. Il décide de se suicider en se jetant dans l’abîme.

 

Questions et réponses sur « Frankenstein »

Que vous ayez lu le livre ou non, « Frankenstein » est incontestablement, dans l’imaginaire collectif, l’une des figures les plus célèbres de l’horreur. Beaucoup de personnes et de chercheurs en sont venus à se poser des questions sur l’œuvre du Mary Shelley. Voici donc quelques-unes des plus importantes d’entre elles.

Comment commence l’histoire de « Frankenstein » ?

L’histoire débute à bord d’un navire, avec la conversation entre l’aventurier Robert Walton et le Dr Victor Frankenstein. À partir de là, un saut dans le temps a lieu et la vraie histoire commence.

Quels sont les principaux thèmes du roman « Frankenstein » ?

Plusieurs thèmes sont abordés dans le roman. La relation entre les hommes et Dieu, les limites de la science et la responsabilité que l’on a pour ce qui a été créé.

Quelle est la fin de « Frankenstein » de Mary Shelley ?

Le créateur et la créature finissent par se détruire mutuellement. Lorsque le monstre découvre que Victor est mort, ce dernier est dévasté et finit par s’enlever la vie.

Quel est le motif de Frankenstein pour créer la vie après la mort ?

Son énorme obsession pour la science. Et le fait qu’il ait découvert comment pour donner une âme à la chair.

Lire aussi :  "L'adieu aux abeilles": Résumé de la 9ème partie d'Outlander

Qui a été la première victime du monstre de Frankenstein ?

Il s’agit d’Elisabeth, une servante.

Que redoute Frankenstein ?

Le monstre a peur du feu, et d’être rejeté. Son créateur quant à lui finit par avoir peur du monstre lui-même et du fait qu’il deviendra plus fort.

Pourquoi le monstre de Frankenstein a-t-il peur du feu ?

C’est une énorme allégorie que fait ici Mary Shelley. Le feu est effrayant parce qu’il brûle, mais aussi parce qu’il détruit. Pour Frankenstein, le feu symbolise les inventions prospères du 19ème siècle.

Quelle est la maladie qui emporte la mère de Victor Frankenstein ?

Elle décède de la scarlatine.

Qui est le méchant de Frankenstein ?

Populairement, il a été interprété que le monstre serait le méchant puisque c’est lui qui cause les morts et qui fait peur. Cependant, en réalité le méchant est Victor puisqu’il est son créateur. Celui qui a joué à Dieu sans assumer la responsabilité de ses actes.

Quel est le nom du monstre de Frankenstein ?

Victor ne le nomme pas.

Que reproche le monstre à Frankenstein ?

Lorsque le monstre part à la recherche de Victor, il lui reproche de l’avoir laissé seul et sans les outils nécessaires pour mener une vie digne. Il a le sentiment d’être une expérience qui ne s’intègrera pas dans la société.

Comment le monstre apprend t-il à lire ?

Après avoir été abandonné à son sort, il finit par se réfugier secrètement dans la maison d’une famille du village. Il apprend à lire en l’imitant et en l’observant.

Où vit le monstre Frankenstein ?

Dans la ville allemande de Ingolstadt.

Comment meurt Frankenstein ?

Il finit par mourir de froid au milieu de l’Arctique, tout en cherchant inlassablement son monstre pour se venger.

Quelles sont les caractéristiques de la maladie de Frankenstein ?

« Le syndrome de Frankenstein » se caractérise par la peur irrationnelle que ce que nous avons créé ne se retourne contre nous.

Quelle est la structure du roman « Frankenstein » ?

Il s’agit d’une structure circulaire basée sur le genre épistolaire.

Que demande le monstre au Dr Frankenstein pour être heureux ?

De lui créer un compagnie avec qui partager son existence.

 

Analyse et réflexion de « Frankenstein »

Malgré sa grande renommée et la promotion réussie dont il a bénéficié pendant toutes ces décennies, « Frankenstein » est un livre qui a fait couler beaucoup d’encre. Dans les écoles, les clubs de lecture et les séminaires sur la littérature, tous les messages et métaphores possibles de ce roman ont été discutés. 

Analyse de « Frankenstein » de l’auteur Mary Shelley

Mary Shelley n’avait que 18 ans lorsqu’elle a publié le roman « Frankestein« . Mais celui-ci est rapidement devenu un repère et une référence dans son genre. Tout au long de l’histoire, de nombreux érudits ont cherché des significations différentes, arrivant à des conclusions diverses.

D’une part, le fait que le sous-titre du roman fasse référence au « Prométhée moderne » a trait à la forte critique du personnage de Victor. Et à la façon dont celui-ci, suivant la fable de Prométhée, ose modeler un monstre pour finir par être condamné.

D’autre part, il existe une analyse qui relie le roman aux mythes bibliques d’Adam et Eve et de leur relation avec Dieu. Dans ce cas, Victor jouerait le rôle de Dieu. Et le monstre serait un prototype d’Adam qui est condamné par son créateur à la solitude.

Quel est le message de la pièce « Frankenstein » ?

Le message principal porte sur le conflit qui surgit lorsque nous, humains, jouons à être des Dieux. Et utilisons la science pour repousser les limites de notre condition et de la nature. Il fait également une allégorie de la relation que nous avons avec Dieu ou les différentes divinités.

Quels sentiments la pièce « Frankenstein » transmet-elle ?

Il y a un sentiment pessimiste sur la vie, dans laquelle la condition humaine est en déclin. Et les gens agissent selon des impulsions irrationnelles.

Pourquoi lire « Frankenstein » ?

Le roman de Mary Shelley est l’une des œuvres les plus pertinentes du siècle dernier. Il a marqué un avant et un après non seulement dans la vision du monde de l’horreur, mais aussi de pensées beaucoup plus profondes telles que la création de la vie, la religion et les relations humaines.

Lire aussi :  La Maison de Bernarda Alba, Federico García Lorca : Résumé

 

Que nous apporte la lecture de « Frankenstein » ?

Frankenstein est l’un des personnages qui a été le plus représenté, avec d’autres de l’époque tels que Dracula ou Dorian Grey. L’analyse de la condition humaine établie dans toutes ces œuvres est passée quelque peu inaperçue à l’époque en raison de l’émergence des monstres et des personnages de fiction qui alimentaient le genre horrifique en pleine expansion.

Cependant, se tourner aujourd’hui vers des romans comme celui de Mary Shelley est une sacrée expérience. Derrière le halo de mystère et de peur que cache la figure meurtrière et vengeresse de la créature, il y a aussi tout une réflexion sur l’existence humaine. Sa condition égoïste et son arrogance évolutive. Tout cela signifie que sa lecture ne nous fait pas seulement passer un bon moment, mais constitue également un grand apprentissage humaniste.

« Frankenstein » et les débuts de l’horreur

Mary Shelley a écrit plusieurs livres au cours de sa vie, au 19ème siècle. Sans doute celui grâce auquel elle a le mieux réussi à découvrir quel genre d’écrivain elle était reste « Frankenstein« , qui l’a catapultée dans la sphère des auteurs immortels. Établissant les normes qui sont encore utilisées aujourd’hui lorsqu’il s’agit de créer des antagonistes.

Je vengerai mes souffrances ; si je ne peux pas inspirer l’amour, je déchaînerai la peur.

Frankenstein.

Son œuvre a créé un monstre universel. Mais il s’agit aussi d’une grande réflexion sur Dieu, la mort et la dérive de l’humanité. Faisant clairement allusion, même à l’époque, aux conséquences qui se produisent lorsque les humains tentent de dépasser les limites de la nature.

Si vous voulez en savoir plus sur ce classique littéraire, cliquez sur le lien !

A propos de l’auteur
Lauriane

En tant que spécialiste de la littérature Européenne, j'ai toujours été intéressée par les différentes façons dont les écrivains de différentes cultures abordent leur travail. Je suis née en France, et mes parents étaient tous deux enseignants. J'ai grandi dans un foyer rempli de livres, et mon amour pour la littérature s'est développé très tôt.

J'ai étudié l'anglais à l'université et, une fois diplômée, j'ai déménagé à Londres pour poursuivre ma passion pour l'écriture. Je vis maintenant Nice depuis plus de dix ans, et mon travail a été publié au sein de plusieurs sites Web, magazines et revues spécialisées.

J'ai bien évidemment étudié en profondeur tous les classiques de la littérature espagnole, française, anglaise. Mais ce que j'aime vraiment, c'est explorer le travail d'écrivains contemporains issus de cultures et de milieux différents. À mon avis, il n'y a pas une seule "bonne" façon d'écrire de la littérature. Chaque écrivain a sa propre voix unique, et c'est cette diversité qui rend la littérature si intéressante.

Je crois que chaque personne a une histoire à raconter, et c'est pourquoi je pense qu'il est important d'en parler. C'est ainsi que je m'intéresse particulièrement à la manière dont ils sont influencés par leur milieu culturel. Je crois que la littérature peut être un outil puissant pour comprendre le monde qui nous entoure, et je m'efforce d'apporter cette compréhension à mes lecteurs.

Je suis toujours à la recherche d'écrivains nouveaux et passionnants à lire, et j'espère que mes articles et résumés de livres vous feront découvrir quelques-uns des meilleurs ouvrages contemporains du monde entier. Merci de vous joindre à moi dans ce voyage littéraire !