Aller au contenu
Accueil » Blog » « Marina », résumé et analyse du roman de Carlos Ruiz Zafón

« Marina », résumé et analyse du roman de Carlos Ruiz Zafón

Carlos Ruiz Zafón nous donne dans « Marina » une histoire pleine de mystère, d’amour, d’amitié et de survie. L’auteur catalan décédé à l’âge de 55 ans, à l’apogée de sa carrière, nous a laissé une vaste bibliothèque de bestsellers et d’ouvrages à succès pour que nous puissions nous plonger dans son univers fascinant à chaque fois que l’envie s’en fera ressentir. Malgré le fait que « L’ombre du vent » ou « Le labyrinthe des esprits comptent parmi ses livres les plus acclamés, l’auteur lui-même a toujours témoigné de l’affection particulière qu’il avait pour le livre dont il est question ici: « Marina« .

Vous aimez les mystères ? Je pense que si vous m’aviez demandé si j’aimais l’arsenic, ma réponse aurait été la même.

Carlos Ruíz Zafón

Le programme ? Un roman capable de mélanger histoires intimes d’amitié et d’amour entre deux jeunes adolescents avec la fantaisie et l’aventure, la science-fiction, les manoirs sombres et des dames en noir. Carlos Ruiz Zafón a commencé en 1999 à écrire l’un de ses romans les plus éclectiques. Un roman d’apprentissage avec des touches de fantaisie qui recréent un univers dont on ne peut plus s’échapper dès la lecture commencée.

Résumé et intrigue de « Marina »

Barcelone, dans les années 1980. « Marina » est une histoire dans le plus pur style des romans d’aventure. Les deux personnages principaux n’ont pas plus de 15 ans, et affichent une curiosité et un empressement à découvrir de nouvelles choses. Tout commence lorsque Óscar s’échappe de son pensionnat et rencontre Marina. Dès lors, tous deux seront impliqués dans un sombre secret dont ils devront percer le mystère pour rester en sécurité.

 

Le vol d’une montre qui change tout

Oscar est un garçon de 15 ans qui vit dans un pensionnat religieux. Dès qu’il le peut, il s’échappe pour parcourir les rues de son quartier de Barcelone. Un jour, cependant, il tombe sur une maison mystérieuse dans laquelle il décide de pénétrer. Pensant qu’elle est abandonnée, il vole une montre mais s’enfuit en apercevant une ombre bouger. Peu de temps après, en réalisant que la maison est habitée, il prend la décision de rendre la montre. C’est là qu’il fait la connaissance de Marina, une jeune fille de son âge.

Le secret de la dame en noir

Oscar et Marina deviennent rapidement inséparables. Ensemble, ils errent dans la ville et Marina souhaite un jour lui montrer quelque chose. Une mystérieuse femme vêtue de noir, qui va chaque jour déposer une rose sur une tombe sans nom. Le seul élément distinctif étant un papillon noir.

Oscar reçoit une enveloppe mystérieuse

Tandis qu’Óscar et Marina continuent de faire connaissance, Germán, le tuteur de Marina, tombe très malade. Avec Marina, ils doivent s’absenter quelques jours pour un éventuel traitement. Oscar reçoit alors une enveloppe de la mystérieuse femme en noir. En lui demandant de se rendre à une certaine adresse, nous découvrirons son histoire et le mystère derrière le fameux tombeau vide.

Lire aussi :  Résumé du livre "L'hérétique" de Miguel Delibes

Mikhail Kolvenik entre en scène

En se rendant à l’adresse indiquée, Oscar découvre l’histoire de Mikhail Kolvenik. L’homme, originaire de Prague et spécialisé dans les prothèses, est arrivé à Barcelone et y a installé son propre magasin, Velo-Granell . Obsédé par les malformations, Mikhail entreprend de collecter des cadavres et des organes dans l’idée de ramener les morts à la vie.

Son histoire nous est progressivement révélée, de même que celle d’Eva, la dame en noir. Une histoire d’amour et de folie, de mort et de vengeance. 

La vérité est enfin révélée

Marina et Oscar de nouveau ensemble décident de confronter Mikhail avec l’aide de l’inspecteur Florian. Lorsqu’un incendie se déclare dans le théâtre où se trouvent tous les personnages, dans un acte de bravoure, Eva décide de se sacrifier en tenant Mikhail. Les deux meurent dans les bras l’un de l’autre.

Dans les dernières pages, Oscar découvre que ce n’est pas Germán qui est malade, mais Marina elle-même. Elle mourra quelques semaines plus tard, en lui laissant une véritable déclaration d’amour.

 

Combien de chapitres compte le roman « Marina » ?

Bien que « Marina » soit considéré comme un roman court avec ses 300 pages, l’auteur a décidé de le diviser en un total de 28 chapitres afin que le lecteur puisse s’arrêter et suivre l’intrigue sans problème. Le rythme est soutenu, chaque chapitre se termine de manière ascendante, amenant le lecteur à se demander ce qui va se passer ensuite.

 

Qui sont les protagonistes principaux de « Marina » ?

Le roman « Marina » compte deux grands protagonistes. D’une part, nous avons le narrateur, qui est le témoin et le moteur de l’intrigue. Et d’autre part, nous avons la jeune femme qui donne son nom au livre.

  • Óscar est un garçon de 15 ans qui vit dans un pensionnat. Sa vie est plutôt monotone et routinière, mais son désir d’aventure la bouleverse lorsqu’il rencontre Marina, avec qui il noue une amitié très profonde.
  • Marina est une jeune fille curieuse et libre qui vit avec son père dans un vieux manoir. Elle a également 15 ans et a longtemps voulu savoir quel mystère se cachait derrière la dame noire… Jusqu’à ce qu’elle rencontre Oscar, avec qui elle partagera cette fascinante aventure.

Qui raconte l’histoire de « Marina » ?

C’est Óscar qui joue ici le rôle du narrateur par le biais d’un journal intime. Ce qui est intéressant dans ce type de narration, c’est qu’il s’agit d’une histoire circulaire racontée à travers une communication avec le lecteur.

Óscar est déjà introduit dans le prologue du livre, lorsqu’il est dit qu’il a soudainement réapparu après une longue période sans nouvelles de lui à l’internat. C’est d’ailleurs précisément ainsi que se termine le roman. Óscar, dévasté par la mort de Marina, revient après toute l’odyssée vécue pour écrire et raconter à tout le monde ce qui lui est arrivé.

Sans aucun doute une technique qui génère de la vraisemblance et de la cohérence. Et qui permet au lecteur de ressentir de l’empathie et de se connecter davantage à l’histoire.

Lire aussi :  "L'art de tromper le karma" par Elísabet Benavent - Résumé

 

Qui meurt dans l’incendie de la tour de Mikhail et Eve ?

Pendant longtemps, l’intrigue nous laisse croire que ce sont Mikhaïl et Eva que l’on retrouve après l’incendie. Mais Oscar finit par nous confier qu’il s’agit d’un certain Sergei en réalité, et d’une Tatiana. Mikhail ayant réussi à s’échapper de la tour où il était détenu.

 

Qui est l’inspecteur Florian ?

Il s’agit d’un personnage secondaire qui portera tout le poids de l’enquête. Son rôle est très important car il est chargé de guider les deux protagonistes pour trouver la vérité sur le mystère qui entoure le roman. 

 

Qui était Luis Claret ?

Luis Claret était un jeune homme sans ressources qui s’est retrouvé sous la protection de Mikhail alors que celui-ci était encore riche et célèbre. A partir de ce moment, il commencera à travailler à son service et deviendra son chauffeur et son assistant. Cependant, au cours de l’intrigue, lorsque Mikhaïl revit et devient fou, Claret décide d’aider Oscar et Marina à résoudre l’affaire.

 

Comment se termine le livre « Marina » ?

La fin du livre consiste en deux résolutions principales.

Dans le premier cas, l’intrigue principale se termine avec la mort d’Eva et de Mikhail qui comprend que le seul moyen de mettre fin au danger que représente Mikhaïl est de se sacrifier avec lui dans le grand feu allumé dans le théâtre.

Mais alors, si l’histoire nous semble close à ce stade, le roman prend un nouveau tournant tandis que nous apprenons avec Oscar que depuis le début, c’est Marina et non Germán qui est si gravement malade. Après des semaines de soins, Marina meurt. Elle déclarera auparavant son affection et son amour pour le garçon, qui retournera au pensionnat pour écrire tout ce qui lui est arrivé.

 

Que signifie le symbole du papillon noir dans « Marina » ?

Le symbole du papillon noir est vu pour la première fois sur la pierre tombale que visite la dame en noir. C’est un leitmotiv qui se répète et donne du mystère tout au long du livre. A terme, nous découvrirons finalement qu’il s’agissait d’un symbole de Mikhail.

Lorsqu’il perd tout et est contraint à mendier dans les rues, il entend une rumeur selon laquelle, un jour, un Prince des mendiants se hisserait au sommet. Mikhail en est convaincu, il ne peut s’agir que de lui. Il commence alors ses expériences sur les personnes et les corps. Et s’entoure d’une grande volée de papillons noirs pour l’accompagner.

 

Pourquoi lire « Marina » de Carlos Ruiz Zafón ?

Carlos Ruiz Zafón a su créer dans ses romans des univers et des mondes qui lui sont propres et dans lesquels le lecteur peut s’impliquer. « Marina » est définitivement l’un de ces romans.

Eclipsé un temps par « L’Ombre du vent », le roman est très bien construit, avec un développement élaboré des personnages et un mélange des genres entre le roman d’apprentissage et le fantastique. Une lecture très polyvalente pour tous les lecteurs en somme.

Lire aussi :  "Les secrets d'un esprit millionnaire", Harv Eker : Résumé

« Marina », l’un des romans les plus énigmatiques de Carlos Ruiz Zafón

Carlos Ruiz Zafón a découvert très tôt quel genre d’écrivain il était à force d’écriture et de publications. Cette œuvre, difficile à classer au moment de sa publication, constitue aujourd’hui un autre exemple du talent de l’écrivain.

Chaque livre, chaque volume que vous voyez, a une âme. L’âme de celui qui l’a écrit. Et l’âme de ceux qui l’ont lu et qui ont vécu et rêvé avec lui.

Carlos Ruíz Zafón

« Marina » nous parle de l’amitié que nous voulions tous avoir quand nous étions jeunes. Et de l’ardeur aventureuse de ces années, dans une Barcelone teintée de brouillard et de mystères. Sans aucun doute un terrain fertile qui ne vous laisse pas d’autre choix que de dévorer chapitre après chapitre. Jusqu’à la dernière page.

A propos de l’auteur
Lauriane

En tant que spécialiste de la littérature Européenne, j'ai toujours été intéressée par les différentes façons dont les écrivains de différentes cultures abordent leur travail. Je suis née en France, et mes parents étaient tous deux enseignants. J'ai grandi dans un foyer rempli de livres, et mon amour pour la littérature s'est développé très tôt.

J'ai étudié l'anglais à l'université et, une fois diplômée, j'ai déménagé à Londres pour poursuivre ma passion pour l'écriture. Je vis maintenant Nice depuis plus de dix ans, et mon travail a été publié au sein de plusieurs sites Web, magazines et revues spécialisées.

J'ai bien évidemment étudié en profondeur tous les classiques de la littérature espagnole, française, anglaise. Mais ce que j'aime vraiment, c'est explorer le travail d'écrivains contemporains issus de cultures et de milieux différents. À mon avis, il n'y a pas une seule "bonne" façon d'écrire de la littérature. Chaque écrivain a sa propre voix unique, et c'est cette diversité qui rend la littérature si intéressante.

Je crois que chaque personne a une histoire à raconter, et c'est pourquoi je pense qu'il est important d'en parler. C'est ainsi que je m'intéresse particulièrement à la manière dont ils sont influencés par leur milieu culturel. Je crois que la littérature peut être un outil puissant pour comprendre le monde qui nous entoure, et je m'efforce d'apporter cette compréhension à mes lecteurs.

Je suis toujours à la recherche d'écrivains nouveaux et passionnants à lire, et j'espère que mes articles et résumés de livres vous feront découvrir quelques-uns des meilleurs ouvrages contemporains du monde entier. Merci de vous joindre à moi dans ce voyage littéraire !