Aller au contenu
Accueil » Blog » « A muerte con la V.I.D.A », résumé du livre d’Ana Albiol

« A muerte con la V.I.D.A », résumé du livre d’Ana Albiol

Avez-vous déjà eu l’impression de vivre une vie dont vous ne vouliez pas ? Sûrement, avec le rythme de vie effréné que nous avons, cela vous aura traversé l’esprit plus d’une fois. Pour l’auteur de « A muerte con la V.I.D.A », il s’agit là d’un véritable acte de cruauté. Ce livre a été écrit comme une chronique vitale dans laquelle elle nous raconte tout son cheminement vers un changement de cap.

Si les portes de la perception étaient purifiées, tout apparaîtrait à l’homme tel qu’il est réellement : infini. Car l’homme s’est replié sur lui-même jusqu’à ce qu’il ne voie plus toute chose qu’à travers les fentes étroites de sa caverne.

William Blake

Après avoir mené une vie conventionnelle de YouTubeuse et de maquilleuse, l’influenceuse Ana Albiol s’est laissée gagner par la frustration, l’angoisse et l’insatisfaction. Guidée par l’agitation introspective et spirituelle qui bouillonnait en elle, elle a osé se rendre à Bali pour prendre un tournant radical dans sa vie. C’est de là qu’est née l’une de ses plus grandes devises : « Lâcher prise, se lancer et faire confiance », qu’elle utilise comme un leitmotiv pour motiver les gens dans leur processus de changement.

 

Résumé chapitre par chapitre de « A muerte con la V.I.D.A »

Ce livre est essentiellement le flux de conscience de l’auteur durant le processus de vie au travers duquel elle est passée. Et le processus d’écriture de son livre précédent.

 

Je lâche prise, je saute et j’ai confiance

Ce premier chapitre sert, en quelque sorte, d’introduction. Il nous développe une bonne partie de ce qui sera le moteur initial tant de l’auteur que de sa théorie afin de répondre aux objectifs vitaux. « Lâcher prise, se lancer et faire confiance » pourrait se résumer ainsi : débarrassez-vous de tout ce qui est mauvais. Osez changer et récoltez les fruits de ce changement.

Et ainsi le livre commence. Chaque chapitre regorgera de conseils et d’épigraphes que nous avons synthétisés pour vous.

Voir plus loin.

Cette partie nous raconte le changement de vie de l’auteure, issue du monde du maquillage. Elle nous y propose un processus de réflexion et de questionnement sur la constance dans la vie et la poursuite de ses passions. Elle nous y montre aussi la forte influence des gens et de leurs propres modes de vie. En particulier lorsqu’ils tentent de les imposer.

Abandonner la stabilité.

Fut un temps où Ana Albiol a cherché à suivre les règles du modèle de vie défini. Sans liberté ni émotion, elle a alors ressenti la frustration de ne pas changer. D’avancer de manière mécanique, en recherchant la stabilité à tout prix. La stabilité oui, mais pas sans la paix intérieure. Et c’est précisément pour cette raison que l’auteure a procédé au changement.

Repousser la peur que quelque chose ne tourne mal.

Avec les ébauches d’une nouvelle vie sont venues les premières insécurités. Crainte de ne pas prendre la bonne décision, peur d’échouer ou de ne pas avoir les épaules pour ses ambitions. La clé finalement, c’est d’apprécier chaque tentative même si celle-ci n’aboutit pas comme elle aurait dû.

Libérer l’auto-demande.

On nous a appris que pour être courageux, il fallait affronter ses peurs. Cependant, l’auteure s’engage à toujours rechercher des situations qui, dans le cadre des soins personnels, nous aident à rester calmes. Nous ne pouvons pas toujours exiger d’être les meilleurs ou les plus courageux. La clé, c’est de toujours chercher ce qui vous apaise, sans aller au-delà de vos limites.

 

Renoncer à ce qui n’est pas important

Ana nous raconte son expérience en thérapie et en développement personnel. Et comment elle a appris à lâcher prise sur tout ce qui n’y contribuait pas. Cela afin de faire enfin connaissance avec ses vraies valeurs. Celles qu’elle mettra en pratique pour son épanouissement.

Eviter de tomber dans la précipitation.

L’auteure explique ici comment elle a rencontré un conseiller en entreprise pour savoir comment gérer sa nouvelle vie professionnelle. C’est ici qu’elle s’est finalement rendue compte qu’elle allait trop vite. A ce stade, elle ne savait toujours pas qui elle était et qui elle voulait devenir. La peur et la hâte sont les deux ennemis de la prise de décision. Alors elle a tout remis à plus tard… Et a entrepris son voyage personnel.

Abandonner le besoin de contrôle.

Changez de vie et prenez les rênes ! Là où l’auteure voulait absolument tout contrôler, elle s’est rendue compte de la résistance rencontrée et du besoin de lâcher prise pour laisser son esprit ouvert à tout ce qui peut se présenter. Le hasard fait bien les choses : elle reçoit un appel et doit se rendre à Bali.

Abandonner ce qui nous blesse.

L’auteure, avant de partir, reste que la personne qui partage sa vie lui est infidèle. La relation lui fait du mal, depuis un bon moment déjà. Pour partir l’esprit léger, elle décide d’y mettre un terme avant son départ.

Lire aussi :  Résumé du livre "À travers ma fenêtre" de Ariana Godoy

Refuser les abus.

Sous-section dans l’histoire, l’auteure nous fait le récit d’une relation toxique avec violence psychologique. Cela a des répercussions à l’intérieur et nuit à l’estime de soi.

Laisser tomber les excuses.

Proches, amis, connaissances… L’auteure nous dresse la liste de nombreuses personnes qui n’ont pas baissé les bras et, quelle que soit la difficulté de la situation, ont ignoré les excuses avancées et sont allés de l’avant en respectant leurs désirs de vie.

 

Être bienveillant envers soi

Avant de partir pour la Thaïlande, l’auteure doit déterminer à qui elle confiera ses animaux de compagnie. Elle se sent très attachée à ses chiens et culpabilise d’aller à Bali pendant ces quelques mois. Mais la culpabilité n’a pas lieu d’être ici. Il lui faut la mettre de côté et avancer pour que les mois à venir soient meilleurs.

Effacer les croyances limitantes.

L’auteure nous raconte ici le processus de publication du livre et comment, quelques instants avant de le publier, elle s’est remise en question et s’est demandé si elle méritait d’y arriver. Des croyances étroitement attachées à elle-même, comme autant d’entraves dont il lui a fallu se libérer

Se débarrasser du superflu.

En partant à Bali pour écrire quelques mois, l’auteure a choisi de tout plaquer. Elle a vidé sa maison, a tout vendu et s’est organisée pour repartir avec seulement l’essentiel. Elle a ainsi appris à se débarrasser de tout ce dont elle n’avait pas réellement besoin.

Refuser la peur de la peur.

Comme dans tous les changements majeurs de la vie, la peur est l’un des premiers sentiments qui fait son apparition. Presque comme un acte de survie. L’auteure nous raconte son expérience avec la peur, décuplée par l’épidémie de Covid-19 qui débutait au moment de son départ.

 

Se lancer

Et nous voici à la partie centrale du livre. Après tous les préparatifs, l’auteure met le cap sur sa nouvelle vie. Elle ose enfin se lancer et commencer quelque chose de nouveau.

Se lancer pour se rapprocher de ce que l’on souhaite.

Malgré la peur et toutes les insécurités, en se lançant et en osant prendre une décision, nous nous rapprochons inconsciemment de ce que nous voulons vraiment.

Se lancer pour vivre à sa façon.

Une fois le premier pas effectué, place à l’attente et à l’excitation. Vous vous rendez compte que vous prenez enfin le contrôle de votre vie et que vous vous dirigez de nouveau vers le bonheur.

Se lancer malgré les doutes.

Les débuts ne sont pas toujours faciles. Si vous souhaitez changer de vie, il est normal que des doutes surgissent régulièrement. Et que vous vous demandiez si vous avez bien fait. Ce qu’il faut garder en tête, ces doutes sont liés au sentiment d’insécurité. Vous devez lâcher prise et vous débarrasser de la peur.

Se lancer pour croire en la magie.

Pour se laisser aller, accepter ce qui vient et vivre de nouvelles expériences, il faut faire confiance aux signes.

Se lancer pour se découvrir.

Dans le cas de l’auteure, plusieurs semaines de routine spirituelle ont été nécessaires avant qu’elle ne puisse se satisfaire pleinement de la décision prise. Mais sortir de notre zone de confort et des modes de vie préconçus nous permet de voir à distance ce que nous voulons vraiment, ce en quoi nous croyons, et ce que recherchons à terme.

Se lancer dans le présent.

A Bali, bien qu’elle soit toujours à la recherche du bonheur, de la liberté et de la vérité, l’auteure réalise que la vie est faite de petits moments spécifiques et de beauté quotidienne. Pour enfin s’ancrer dans le présent.

 

Plonger dans l’environnement qui nous nourrit

Les personnes qui décident de faire un bond en avant et de prendre le contrôle de leur vie le font, la plupart du temps, parce qu’elles ont ressenti un manque ou de l’insatisfaction. En ce sens, à vous de vous assurer que le nouveau cours que vous choisirez soit empli des personnes et des routines qui contribueront à votre épanouissement.

Se lancer et tout remettre en question

La vie est un questionnement constant. Le fait de changer de schémas et de sortir de notre zone de confort, loin de nous laisser dans un état de stabilité émotionnelle, nous fait tout remettre en question. Mais dans ce processus, nous nous développons et grandissons plus que jamais.

Se lancer pour s’accepter

Parfois, bien que nous ayons pris une bonne décision dans la vie, nous avons tendance à nous comparer à des personnes que nous admirons. Et alors, nous commençons à nous remettre en question. L’essentiel est de s’accepter tel que l’on est et d’avoir confiance en soi.

Se lancer et prendre soin de soi.

La pandémie s’intensifie durant son séjour en Thaïlande. Confinée, Ana ne veut pas être rapatriée mais peine à prendre une décision par peur. Alors elle prend soin d’elle et s’isole dans la jungle balinaise où elle se sent réellement bien.

Lire aussi :  Résumé du livre "Le pouvoir du moment présent" de l'auteur Eckhart Tolle

Se lancer pour modifier ses plans.

Vous avez une idée précise des objectifs que vous souhaitez atteindre. Malgré tout, vous devrez parfois être flexible et pouvoir en changer. Ainsi, pas de frustration si les choses ne se passent pas comme prévu !

Se lancer pour se faire entendre.

Il faut savoir se fixer des limites et, malgré les facteurs extérieurs qui peuvent remettre en cause vos décisions, savoir faire entendre sa voix et rester ferme sur ses convictions.

Se lancer même si ça fait mal.

Lorsque nous prenons enfin les rênes de notre vie, l’un des plus grands avantages est de garder le contrôle sur ce qui nous arrive. Même si parfois, certaines décisions peuvent créer de la douleur, il y a une vraie satisfaction dans le fait de rester maîtresse de sa vie.

 

Sortir de sa zone de confort

La plupart des thérapies ou des livres de développement personnel le disent :  il est important de sortir de sa zone de confort. La bulle dans laquelle nous nous trouvions nous manquera, c’est certain. Mais même si parfois cela fait peur ou mal, la meilleure décision reste d’en sortir et de s’exposer.

Se lancer pour vivre une autre réalité.

On dit que pour voir quelque chose clairement, il vaut mieux s’en éloigner. Dans ce cas, l’auteure nous raconte comment, grâce à son expérience en Thaïlande, elle a pu se rendre compte qu’une autre réalité et un autre mode de vie étaient possibles. Au-delà de ce qu’elle avait vu en Occident toute sa vie durant.

Se lancer malgré la peur.

La peur peut nous paralyser et nous faire perdre notre voix. Cependant, il est souvent nécessaire de changer pour s’améliorer. Malgré la peur, il faut oser sauter le pas et être ouvert à toutes les possibilités qui se présentent à nous.

 

Faire confiance

Après avoir pris la décision de sauter dans le vide pour mener la vie que vous recherchiez tant, il ne vous reste plus qu’à vous faire confiance. Et faire confiance à la décision que vous avez prise.

Faire confiance à sa résilience.

L’auteure nous raconte ici l’épisode de dépression qu’elle a traversé avant son voyage à Bali. C’est suite à une conversation avec un ami qu’elle comprend enfin la valeur de la résilience. Et la manière dont nous sommes capables de nous adapter à n’importe quelle situation. Nous devons avoir confiance en notre capacité à aller de l’avant.

Faire confiance à notre océan de possibilités.

À travers la métaphore que l’auteure crée avec le cours de plongée qu’elle a suivi en Thaïlande, Ana Albiol nous raconte comment nous devons avoir confiance en notre potentiel et en tout ce que nous sommes capables de faire.

Faire confiance à nos cycles.

Nous sommes des êtres circulaires, nous ne sommes jamais statiques. Notre vie passe par différentes étapes et cycles vitaux. L’auteure confirme que nous devons faire confiance à chaque cycle de vie. A la personne que nous sommes, et au potentiel que nous avons.

Faire confiance à la sagesse de notre corps.

Les thérapies spirituelles telles que la méditation ou le yoga nous apprennent que notre corps nous montre toujours ce dont il a besoin. En ce sens, si nous voulons mieux cohabiter avec nous-même, il nous faut faire confiance à ce que notre corps nous montre et l’écouter.

 

Faire confiance pour donner avant de recevoir

Il est question ici du processus de publication du livre. Comment l’auteure a dû faire confiance à ses capacités et d’abord donner dans le processus d’écriture avant de recevoir les fruits de son travail.

Faire confiance à notre objectif.

Une bonne partie du chemin a été faite désormais. Il est temps de nous faire plaisir et de nous voir récompensé d’avoir osé sauter le pas. Sans oublier de nous rappeler pourquoi nous l’avons fait.

Faire confiance en notre capacité à dire non.

En cours de route, des situations peuvent survenir qui nous feront douter. Nous avons changé de cap et pourtant, nous poursuivons avec les mêmes peurs et insécurités. C’est pourquoi l’auteure nous rappelle l’importance de se fixer des limites et de savoir dire non à ce qui ne nous convient pas.

Faire confiance au présent.

La clé du bonheur, c’est de vivre dans le présent et de faire confiance au jour le jour.

Faire confiance à notre expérience.

Ne nous sous-estimons pas. Afin d’atteindre un véritable état de changement, nous avez dû traverser de nombreux moments qui nous ont nourri. En période de ralentissement, Ana réitère sa confiance en sa propre expérience.

Lire aussi :  Résumé du livre "Le garçon en pyjama rayé" de John Boyne

Faire confiance à nos valeurs.

Pour l’auteure, les valeurs sont l’un des facteurs les plus importants de la vie. Tout au long de notre existence, à tout moment, nous devons faire confiance à la personne que nous sommes. Et aux valeurs qui nous motivent à continuer.

Faire confiance à la vie.

A vous qui avez décidé de lâcher prise et de faire confiance, vous avez le droit et presque l’obligation de célébrer la vie. C’est la plus grande de toutes les réussites !

Faire confiance à la mort.

Enfin, dans cette dernière section, l’auteure nous invite à réfléchir à nouveau sur le fait que la vie est constituée de cycles. Et, qu’en ce sens, la mort en fait partie. Cela nous ramène à la nécessité de vivre dans le présent et de profiter pleinement de la vie. Car un jour, tout est amené à se terminer.

 

Pourquoi lire « A muerte con la V.I.D.A » ?

«A muerte con la V.I.D.A» est un voyage vital de l’auteure à travers un processus de changement radical. C’est un livre très intéressant à lire qui nous aide à tirer des conclusions. Et servira sans aucun doute d’inspiration aux personnes vivant la même chose.

Entre yoga, méditation et développement personnel, l’ouvrage se veut être une vraie invitation au calme.

 

Que nous donne Ana Albiol dans « A muerte con la V.I.D.A » ?

Le livre est structuré en brèves épigraphes et suit une approche basée sur le principe de Lâcher Prise, Se Lancer et Faire Confiance. L’écriture suit toujours le rythme d’un flux de conscience et nous donne un regard très personnel qui nous permet d’être témoins de l’intimité de l’auteure.

Le livre est une merveilleuse occasion de découvrir d’une part ce qui est arrivé à Ana Albiol et d’autre part, ce à quoi ressemble le processus de changement auquel nous sommes tant à aspirer.

 

« A muerte con la V.I.D.A », une source d’inspiration

Ana Albiol ose se mettre à nu dans ce livre. Découvrez quel genre d’écrivain elle est grâce à la tournure qu’elle donne à sa vie, et osez être et agir à votre tour comme vous le souhaitez vraiment, sans préjugés.

La bravoure, c’est quand vous vous lancez dans une bataille que vous n’êtes pas sûr de gagner.

Jeffrey Fry

Les chroniques et les expériences personnelles peuvent être l’un des meilleurs leitmotivs pour écrire des histoires et pouvoir se connecter avec les gens. Ana Albiol l’a plus que démontré et a réussi à concevoir un livre qui, peut-être, sera votre propre moteur de changement pour une nouvelle vie.

A propos de l’auteur
Lauriane

En tant que spécialiste de la littérature Européenne, j'ai toujours été intéressée par les différentes façons dont les écrivains de différentes cultures abordent leur travail. Je suis née en France, et mes parents étaient tous deux enseignants. J'ai grandi dans un foyer rempli de livres, et mon amour pour la littérature s'est développé très tôt.

J'ai étudié l'anglais à l'université et, une fois diplômée, j'ai déménagé à Londres pour poursuivre ma passion pour l'écriture. Je vis maintenant Nice depuis plus de dix ans, et mon travail a été publié au sein de plusieurs sites Web, magazines et revues spécialisées.

J'ai bien évidemment étudié en profondeur tous les classiques de la littérature espagnole, française, anglaise. Mais ce que j'aime vraiment, c'est explorer le travail d'écrivains contemporains issus de cultures et de milieux différents. À mon avis, il n'y a pas une seule "bonne" façon d'écrire de la littérature. Chaque écrivain a sa propre voix unique, et c'est cette diversité qui rend la littérature si intéressante.

Je crois que chaque personne a une histoire à raconter, et c'est pourquoi je pense qu'il est important d'en parler. C'est ainsi que je m'intéresse particulièrement à la manière dont ils sont influencés par leur milieu culturel. Je crois que la littérature peut être un outil puissant pour comprendre le monde qui nous entoure, et je m'efforce d'apporter cette compréhension à mes lecteurs.

Je suis toujours à la recherche d'écrivains nouveaux et passionnants à lire, et j'espère que mes articles et résumés de livres vous feront découvrir quelques-uns des meilleurs ouvrages contemporains du monde entier. Merci de vous joindre à moi dans ce voyage littéraire !