Aller au contenu
Accueil » Blog » Guerre et Paix, de Léon Tolstoï

Guerre et Paix, de Léon Tolstoï

1500 pages, pour une œuvre incontournable.

Dans les grandes lignes, Guerre et Paix est un roman d’amour, de guerre et d’amitié. Au cours de l’invasion napoléonienne de 1805, il suit le destin de cinq familles aristocratiques russes.

A travers le prisme de la religion, l’histoire, la politique et la philosophie, Tolstoï porte un regard affuté sur l’humanité et la manière dont celle-ci est influencée, à tous les niveaux de la société (des paysans aux tsars).

 

Résumé de Guerre et Paix, volume par volume

Volume 1 :

Dans ce premier volume, Tolstoï nous pose le cadre de son épopée. Nous faisons la connaissance des cinq familles aristocratiques qui constitueront les personnages principaux de l’Histoire. Napoléon, couronné empereur de France, est en pleine campagne d’Allemagne et ne tardera pas à se tourner vers l’Autriche et la Russie.

A travers les grandes thèmes de ce roman épique, Tolstoï explorera l’humanité dont il démontrera la nature complexe et la manière dont la vie est affectée par les choix individuels.

Le roman commence en juillet 1805 à Saint-Pétersbourg, lors d’une soirée donnée par Anna Pavlovna Scherer, demoiselle d’honneur et confidente de l’impératrice douairière Maria Feodorovna. De nombreux personnages principaux sont présentés à leur entrée dans le salon. 

Pierre Bezukhov, fils illégitime d’un riche comte aux portes de la mort, entraîné malgré lui dans une lutte pour son héritage. Pierre est bienveillant mais socialement maladroit et a du mal à s’intégrer à la société pétersbourgeoise.

Présent également à la soirée, le prince Andrei Nikolayevich Bolkonsky. C’est un homme désabusé de la société pétersbourgeoise et de la vie conjugale.Il trouve sa femme Lise creuse et superficielle à tel point qu’il en vient à la détester ainsi que toutes les femmes. Très proche de PIerre, il n’hésite pas à faire preuve de ses opinions manifestement misogynes à son ami. 

Andrei projette de devenir aide de camp du prince Mikhail Ilarionovich Kutuzov dans la guerre à venir (la bataille d’Austerlitz) contre Napoléon afin d’échapper cette vie qu’il ne peut plus supporter.

Seconde partie

L’intrigue se déplace ensuite à Moscou, plus provinciale, où la famille Rostov nous est présentée. Le comte Ilya Andreyevich Rostov et la comtesse Natalya Rostova ont quatre enfants et commencent progressivement à s’inquiéter pour leurs finances qui ne sont pas au beau fixe.

De son côté, le prince Andrei part finalement pour la guerre et laisse sa femme terrifiée avec son père excentrique, le prince Nikolai Andreyevich, et sa sœur dévote Maria Nikolayevna Bolkonskaya.

La deuxième partie de ce premier volume nous donne des détails sur les préparatifs de guerre imminents entre la Russie et la France. 

La bataille d’Austerlitz sera un événement majeur du livre. Andrei tombera aux mains de l’ennemi et rencontrera même son héros, Napoléon. Mais son enthousiasme antérieur sera progressivement brisé. Tolstoï décrit Austerlitz comme un premier test pour la Russie. Un test qui s’est mal terminé parce que les soldats se sont battus pour des choses sans importance comme la gloire ou la renommée plutôt que pour les vertus supérieures qui ont conduit, selon Tolstoï, à une victoire à Borodino lors de l’invasion de 1812.

Volume 2 : 

La vie des protagonistes est troublée par l’invasion imminente de la Russie par Napoléon. Tolstoï parvient à créer un sentiment d’effroi à mesure que la guerre se rapproche. Sur fond de trouble, de violence et de mort, l’auteur continue d’explorer le bonheur, l’amour et l’amitié des personnages.

Le deuxième livre commence avec Nikolai Rostov retournant à Moscou accompagné de son ami Denisov, son officier de son régiment de Pavlograd. Il finit par accumuler une dette de 43 000 roubles en jouant aux cartes. Malgré les supplications de sa mère qui l’implore littéralement d’épouser une riche héritière pour sauver la famille de sa situation financière difficile, il refuse. Au lieu de cela, il projette d’épouser sa cousine Sonya, dont il est amoureux depuis l’enfance mais qui, malheureusement, n’a pas d’argent.

Lire aussi :  Résumé de L'Odyssée d'Homère

De son côté, Pierre Bezukhov a bien reçu son héritage massif, et est devenu l’un des célibataires les plus convoités de la société russe. 

Conflits internes

Confus moralement et spirituellement, il rejoint les francs-maçons. Une grande partie de ce volume concerne ses luttes avec ses passions et ses conflits spirituels. Il abandonne son ancien comportement insouciant et entre dans une quête philosophique propre à Tolstoï : comment vivre une vie morale dans un monde éthiquement imparfait ?

Andrei quant à lui se remet de sa blessure presque mortelle dans un hôpital militaire. Il rentre finalement chez lui pour trouver sa femme Lise, mourante en couches. Il est frappé par sa mauvaise conscience pour ne pas l’avoir mieux traitée. Son enfant, Nikolai, survit.

Accablé de désillusions nihilistes, le prince Andrei ne retourne pas tout de suite dans l’armée. Il reste sur son domaine, et travaille à l’élaboration de nouvelles notions militaires qu’il espère par la suite transmettre à l’empereur. Il rencontre la jeune Natasha Rostov à un bal et, après avoir rendu plusieurs visites à la famille, la demande en mariage. Mais le père du prince n’apprécie pas les Rostov et s’oppose fermement au mariage. Andrei part se remettre de ses blessures à l’étranger, et Natasha est laissée seule et désemparée.

Le temps passe et de nombreuses péripéties ont lieu dans ce second volume qui se clôt par un rapprochement entre Pierre et Natasha, alors que la Grande Comète de 1811-1812 traverse le ciel.

Volume 3 :

Le troisième volume se concentre sur la bataille de Borodino. Napoléon, bien que victorieux, y perd un quart de son armée. Il décide alors de rester à Moscou pour un temps, laissant à Kutuzov l’opportunité de former un plan pour défendre la ville.

Kutuzov lance une contre-attaque qui finira par vaincre l’armée de Napoléon. Les troupes, désormais libres, peuvent rentrer chez elles au terme d’un long voyage de retour. Kutuzov prend le contrôle de la Russie.

En parallèle du leadership et de la responsabilité, le roman continue d’explorer les thèmes de l’amour, de l’amitié et du bonheur tout au long de ce volume. Des sentiments positifs, qui parviennent à triompher même en temps de guerre.

La bataille de Borodino, menée le 7 septembre 1812, et impliquant plus d’un quart de million de soldats et soixante-dix mille victimes, a été un tournant dans la campagne ratée de Napoléon pour vaincre la Russie. Il est représenté de manière vivante à travers l’intrigue et les personnages de Guerre et Paix.

Napoléon lui-même est le personnage principal de cette section. Le roman le présente en détail, à la fois personnellement et en tant que penseur et stratège potentiel. Sont également décrites la force bien organisée de plus de quatre cent mille soldats de la Grande Armée française qui marchent à travers la campagne russe à la fin de l’été et atteignent la périphérie de la ville de Smolensk. 

L’après-conflit

Pierre décide de quitter Moscou et d’aller assister à la bataille de Borodino aux côtés d’un équipage d’artillerie russe. Après avoir observé pendant un certain temps, il commence à participer au transport de munitions. Au milieu de la tourmente, il fait l’expérience directe de la mort et de la destruction de la guerre.La bataille devient un massacre hideux pour les deux armées et se termine par une impasse. Les Russes ont cependant remporté une victoire morale en tenant tête à l’armée réputée invincible de Napoléon. L’armée russe se retire le lendemain, permettant à Napoléon de marcher sur Moscou. Parmi les victimes figure le prince Andrei. Andrei souffre d’une blessure à la grenade dans l’abdomen et est déclaré mort.

Lire aussi :  Résumé de "Récit d'un naufragé" par Gabriel García Márquez

Lorsque l’armée de Napoléon occupe enfin un Moscou abandonné et en flammes, Pierre part en mission chimérique pour assassiner Napoléon. Il devient anonyme dans tout le chaos, se débarrassant de ses responsabilités en portant des vêtements de paysan et en évitant ses devoirs et son style de vie. Les seules personnes qu’il voit sont Natasha et une partie de sa famille, alors qu’ils quittent Moscou. Natasha le reconnaît et lui sourit, et il réalise à son tour toute l’étendue de son amour pour elle.

Pierre sauve la vie d’un officier français qui, cherchant refuge, entre dans la maison d’un ami décédé de Pierre, dans laquelle Pierre vit depuis qu’il a quitté sa propre maison. Les deux ont une longue conversation amicale. Le lendemain, Pierre descend dans la rue pour reprendre son plan d’assassinat, et tombe sur deux soldats français en train de dévaliser une famille arménienne. Alors que Pierre intervient, il est fait prisonnier par l’armée française.

Volume 4 :

Les thèmes de l’amour, du bonheur, de l’amitié se combinent encore pour créer un récit complexe de bataille et de guerre, via le point de vue d’une multitude de personnages. Et la boucle est finalement bouclée.

Là où la guerre ouvre le roman, c’est l’amour qui rassemble et qui a le dernier mot.

Après sa capture, Pierre croit qu’il sera exécuté. Il est finalement épargné, mais assiste avec horreur à l’exécution d’autres prisonniers. Pierre se lie d’amitié avec un codétenu, Platon Karataev, un paysan russe. En Karataev, Pierre trouve enfin ce qu’il cherchait : une personne honnête, intègre, sans aucune prétention. Pierre découvre un sens à la vie simplement en interagissant avec lui. 

Karataev est finalement abattu par les Français, et Pierre est libéré par un groupe de raids russes.

Nikolai s’inquiète pour les finances de sa famille et quitte l’armée. La ruine des Rostov semble irréversible. Pierre retrouve Natacha, tandis que les Russes vainqueurs reconstruisent Moscou. Natasha parle de la mort du prince Andrei et Pierre de celle de Karataev. Tous deux sont conscients d’un lien grandissant entre eux dans leur deuil. Pierre trouve enfin l’amour et épouse Natasha.

Parce que le livre vaut la peine d’être lu

Quel genre de roman est Guerre et Paix ?

Guerre et Paix de Tolstoï est un roman complexe qui explore de nombreux thèmes différents. Notamment l’amour, la guerre, l’amitié, la philosophie, le leadership.Présents tout au long du roman, ces concepts ne sont jamais écrasants.

Il explore également ce que signifie être un homme en termes de leadership et de responsabilité. Enfin, il montre comment l’amour peut triompher même en temps de guerre ou de mort.

Quel est le thème principal de Guerre et Paix ?

Contre toute attente, le thème principal de Guerre et Paix est l’amour.

Quand Guerre et Paix a-t-il été publié ?

Guerre et Paix a été publié pour la première fois en 1869.

Quel est le cadre de Guerre et Paix ?

Le roman se déroule en Russie, pendant les guerres napoléoniennes. Il couvre une période de plus de vingt ans d’histoire, de 1805 aux années 1820.

Faits intéressants sur Guerre et Paix de Léon Tolstoï

  • Tolstoï a commencé à écrire son épopée le jour de son anniversaire, soit le 28 septembre 1862.
  • Il commença par écrire 50 heures d’affilée, sans s’arrêter.
  • Il lui fallu plus de dix ans pour publier ce livre.

Pourquoi lire Guerre et Paix aujourd’hui ?

Adeptes des histoires de fiction historiques et épiques, avec une narration complexe, vous apprécierez sans aucun doute de lire Guerre et Paix. L’histoire, fascinante, se déroule dans la société russe en temps de guerre à travers de multiples perspectives.

Lire aussi :  "Hunger Games" : Résumé de la saga

Combien de pages y a t-il dans Guerre et Paix ?

Plus d’un demi-million de mots en tout, et plus de 1500 pages !

Quel est le point culminant de Guerre et Paix ?

Le point culminant de l’histoire survient lorsque Napoléon est vaincu. Dans la conclusion, les lecteurs sont témoins de la façon dont l’amour peut triompher même en temps de guerre ou de mort. Tout ça grâce à la maîtrise de soi.

Le point sur l’auteur

Léon Tolstoï est l’auteur de Guerre et Paix.

Connu en Russie comme le « Comte Lev Nikolaïevitch Tolstoï », l’auteur préfère utiliser son deuxième prénom,. Il est donc largement connu sous le nom de Léo Tolstoï ou comte Léon Tolstoï.

Combien d’enfants Tolstoï a-t-il eus ?

Tolstoï a eu 13 enfants.

Que faisait Léon Tolstoï dans la vie ?

Léon Tolstoï était un écrivain, un penseur moral et un philosophe russe. Nous lui devons deux des plus grands romans de la littérature mondiale : Guerre et Paix (1869), considéré par beaucoup comme l’un des plus grands romans jamais écrits, et Anna Karénine (1877).

Ses autres œuvres comprennent les nouvelles « La mort d’Ivan Ilyich » et « Le maître et l’homme ». Des pièces de théâtre telles que « Tsar Fyodor Ioannovich », des essais sur la philosophie.

Quel effet sur la société d’aujourd’hui pour Guerre et Paix ?

Le roman Guerre et Paix de Léon Tolstoï est considéré comme l’une des œuvres centrales de la littérature mondiale. Sa description de la société russe du XIXe siècle a profondément marqué les générations qui ont suivi.

A propos de l’auteur
Lauriane

En tant que spécialiste de la littérature Européenne, j'ai toujours été intéressée par les différentes façons dont les écrivains de différentes cultures abordent leur travail. Je suis née en France, et mes parents étaient tous deux enseignants. J'ai grandi dans un foyer rempli de livres, et mon amour pour la littérature s'est développé très tôt.

J'ai étudié l'anglais à l'université et, une fois diplômée, j'ai déménagé à Londres pour poursuivre ma passion pour l'écriture. Je vis maintenant Nice depuis plus de dix ans, et mon travail a été publié au sein de plusieurs sites Web, magazines et revues spécialisées.

J'ai bien évidemment étudié en profondeur tous les classiques de la littérature espagnole, française, anglaise. Mais ce que j'aime vraiment, c'est explorer le travail d'écrivains contemporains issus de cultures et de milieux différents. À mon avis, il n'y a pas une seule "bonne" façon d'écrire de la littérature. Chaque écrivain a sa propre voix unique, et c'est cette diversité qui rend la littérature si intéressante.

Je crois que chaque personne a une histoire à raconter, et c'est pourquoi je pense qu'il est important d'en parler. C'est ainsi que je m'intéresse particulièrement à la manière dont ils sont influencés par leur milieu culturel. Je crois que la littérature peut être un outil puissant pour comprendre le monde qui nous entoure, et je m'efforce d'apporter cette compréhension à mes lecteurs.

Je suis toujours à la recherche d'écrivains nouveaux et passionnants à lire, et j'espère que mes articles et résumés de livres vous feront découvrir quelques-uns des meilleurs ouvrages contemporains du monde entier. Merci de vous joindre à moi dans ce voyage littéraire !