Aller au contenu
Accueil » chance

chance

Le thème de la chance est un thème récurrent dans la littérature. Il est une source d’inspiration pour les écrivains pour explorer la condition humaine, le destin, l’opportunité et le hasard.

Dans « Le comte de Monte-Cristo » d’Alexandre Dumas, le personnage principal, Edmond Dantès, est emprisonné à tort. Il cherche à se venger de ceux qui l’ont trahi. Il est libéré de prison et devient extrêmement riche grâce à un trésor caché, ce qui peut être considéré comme un coup de chance.

Dans « La roulette russe » de Georges Surdez, le personnage principal, un soldat russe, joue à la roulette russe pour gagner de l’argent. Représentant le double tranchant de la chance qui peut amener à la fortune ou à la tragédie.

Dans « Le vieil homme et la mer » d’Ernest Hemingway, le personnage principal, Santiago, passe des jours en mer sans attraper de poisson. Il finit par attraper un énorme marlin. Cela peut être considéré comme un coup de chance pour Santiago. Mais cela représente également sa persévérance et sa détermination.

Dans « La chance » de Mark Twain, John trouve une grande quantité d’or dans une mine abandonnée. Cela représente un coup de chance incroyable pour lui. Mais cela soulève également des questions sur l’importance de l’argent et la poursuite de la richesse.

« La Bonne Fortune », Álex Rovira et Trías de Bes

Ah, chance bénie. Qu’il s’agisse de la nôtre ou de celle des autres, qui n’a jamais attribué la réussite à un coup de pouce de la fortune ? Et pourtant, Álex Rovira et Fernando Trías de Bes nous démontrent dans La Bonne Fortune que le hasard n’existe pas. Quatre-vingt-dix pour cent du succès réside dans le fait d’être vu. Woody Allen Le livre « La Bonne Fortune » ‘en tient aux moules de la littérature classique, pour proposer un enseignement actuel et universel par le biais d’une fable. Magiciens, forêts enchantées, chevaliers… Tout y est pour faire rêver, y compris la morale axée… Lire la suite »« La Bonne Fortune », Álex Rovira et Trías de Bes